Un jour en Indochine

Le forum du journal des Indochinois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 N°8 - Débat : Les critiques...

Aller en bas 
AuteurMessage
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: N°8 - Débat : Les critiques...   Dim 8 Fév - 18:13

D'après une idée de Nadine- Crow : « Quoique fasse le groupe, ça provoque toujours des critiques acides chez certains fans, à croire qu'il faut se mêler de tout ce qu'ils font et donner son approbation pour qu'une idée ou une action soit bonne et digne de ce qu'est Indo ! »


S'il est vrai que la critique a toujours existé, et cela sur des sujets plus ou moins grave, (prenez une simple discussion familiale ou entre voisins) les personnes s'exposant aux médias sont des « cibles » d 'autant plus faciles qu'elles sont dans la lumière. Bref quand Indochine (ou un autre groupe, mais bon ici c'est eux qui nous interressent) fait quelque chose, ou dit quelque chose, deux cas de figure se présentent :

Unita : « Il y en aura toujours de ceux qui porteront des oeillères et d'autres qui râleront en permanence, même devant l'évidence de la générosité d'Indochine. »

Nuit-des-fées : « On a au premier plan, les joyeux ovins qui diront toujours oui à tout et défenderont corps et âme leur groupe adoré, sans même chercher à donner une explication constructive aux plus téméraires des détracteurs. »

Et au second plan, on a ceux qui passent leur temps à critiquer (à croire que c'est une profession rentable ? ). Manteau-De-Nuit nous donne la définition : « Critiquer, c'est ne pas être d'accord à tout bout de champ. ».
Unita et Nuit-des-fées nous font part de quelques propos glanés sur des forums :

Unita : « (...) ceux qui passeront leur temps à critiquer parce qu'Indochine est trop engagé, leur chanteur trop narcissique et arriviste, parce que leurs propos et leurs actes sont contradictoires (...) »

Nuit-des-fées : « Les "jamais contents" (...) trouveront toujours le prix des places exhorbitant, telle ou telle affiche risible, tels ou tels faits et gestes déplacés (...). Tout cela sans explication aucune, une phrase, une accusation balancée comme ça, et "roulez jeunesse". »

Le top du top, si j'ose dire, c'est les critiques contradictoires. Lisez plutôt :

Unita : « (...) On les critiquera de ne pas se renouveler, puis on les dénigrera pour la nouvelle voie qu'ils auront choisie... »

Nadine_ Crow : « (...) ceux qui critiquent parce que Indo a évolué lors du dernier album (...). Et qui critiquent maintenant le single actuel parce que Indo n'aurait rien innové, du vieux. »


Vous remarquerez que : « La critique est une chose bien commode : on attaque avec un mot, il faut des pages pour se défendre. ». Jolie citation, non ? Elle a tout à fait sa place dans le débat, seulement elle date du XVIII ème siècle et, elle est de Jean-Jacques Rousseau ! Je vous accorde qu'à cette époque Internet n'existait pas mais nos ancêtres se débrouillaient très bien pour faire parvenir leurs remarques !

Le soucis est que certains vont trop loin.

Manteau-de-Nuit : « (...) les critiques vont au-delà de l'univers musical. Ca peut toucher du domaine privé (...) »

Indokiss : « (...) c'est Internet qui devient un défouloir après une mauvaise journée. Ca rejoint la critique non constructive avec toute sorte de noms d'oiseaux et, l'envie certainememt de provoquer les autres. Ca n'a donc rien à voir avec le groupe ou les fans, ça relèverait plutôt, si j'ose dire, de l'imbécilité humaine. »

Nuit-des-fées : « (...) On a aussi ceux qui ont Indochine dans le nez pour X raisons (...). Ces personnes là sont de celles qui ne connaissent le groupe que du peu qu'ils ont pu lire ou entendre dans les médias, par le bouche à oreille... Ceux là sont bourrés de préjugés(...) »


Mais pourquoi tant de remontrances ? Comme disait ma grand-mère : « Il n'y a que ceux qui ne font rien à qui il n'arrive rien !!! ». A croire que certains n'ont pas mieux à faire. Regardons les différentes explications recueillies. Il y aurait des divergences entre les fans.

Unita : « Il y a toujours cet éternel débat des faux et vrais fans, comme si ceux qui ont eu (ou pas...?) la chance de naître dans les années 60-70 et de voir Indochine évoluer depuis leurs débuts, étaient forcemment mieux renseignés et détenaient la Vérité Absolue. »

Ce n'est pas le cas de tous les fans nés à cette époque ! Mais je reconnais qu'il y en a qui prétendent tout savoir !

Laafey : « D'un côté on a des fans qui connaissent Indochine depuis les années 80 ou 90 (...). Et de l'autre côté on a une nouvelle génération qui explose en même temps que la mode du gothic.(...) On a aussi une nouvelle génération qui bouscule un peu les "vieux" fans et qui pense que le groupe leur appartient (...). Le choc se fait là. La différence c'est que les plus agés ont plus de recul sur Indo que les plus jeunes... La critique n'est pas la même. »

Paramount21463 : « (...)j'ai des amis qui ont découvert le groupe en même temps ou après moi et qui ne comprennent pas que mes parents viennent avec moi au concert. »

Bien sûr, l'incompréhension entre les fans d'âges différents n'est pas propre à Indochine et surtout ce n'est pas le cas partout ! La preuve, rien que dans l'équipe de ce journal, ou sur ce forum, on discute sans problème malgrè nos différences...

Un autre élement pointe le bout de son nez : est-ce dû aux dérives de la Télé-Réalité qui fabrique des "stars" éphémères grâce aux votes surtaxés d'autres personnes ? C'est grâce à moi que tu en es là donc tu m'appartiens !!!

Nadine_ Crow : « N'est-ce donc pas entrer dans le moule que d'avoir un droit de regard et de véto sur absolument tout, n'est-ce pas ce que la sociéré attend de nous ? Comme si on lui appartenait tous. Et que chacun appartient à chacun. »

Indokiss : « (...)je crois qu'être fan, ça peut aussi être quelque part une volonté de s'approprier l'objet du désir. Ca peut dégénérer dans une espèce de sensation de propriété de la chose en question. On achète des disques donc on fait vivre des gens, donc ils nous appartiennent un peu.(...)Je pousse peut-être un peu, mais je ne pense pas être loin d'une certaine vérité qui serait que l'artiste qui vit chez nous quelque part, a donc des comptes à rendre. Un peu comme un amour malsain qui fait qu'on veut que l'autre nous ressemble. »

« Et comme le disait un jour Monsieur Picon, le groupe est maintenant porté à devoir se justifier en permanance... » (Unita)

Effectivement, tout changement d'avis, tout acte suscite des réactions trop souvent disproportionnées, il faut bien le reconnaitre !!!

Paradizegirl : « Pourquoi le groupe doit-il se justifier ? L'envie lui a pris de faire le Stade de France, ils peuvent le faire tant mieux. On peut ne pas être d'accord, le dire, mais sans forcemment critiquer surtout lorsqu'on ne connait pas les raisons qui poussent les gens à faire ceci ou cela. »

Et si certains méditaient sur le proverbe : « Tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler. » au lieu de dégainer sans réfléchir !

Paramount21463 : « Je pense que le groupe doit décider de ce qu'il fait, si ça plait pas tant pis mais ils n'ont surement besoin d'aucune permission. »

Nadine_ Crow : « (...) Une conviction profonde c'est le Darfour, l'humanitaire. Une idée ou un avis, le Stade de France... Je ne vois pas où est le soucis concernant une éventuelle contradiction, il n'a pas besoin de se justifier sur son changement d'avis... S'il doit nous faxer en deux millions d'exemplaires : "Ce soir j'ai choisi de changer de chaussures (les tongs c'est mieux) pour le concert de Perpète les Zouilles et de coiffer la mèche en l'air, vous m'en voudrez pas de vous avoir trahis ?"... »

Résumé de cette façon, c'est très drôle et à mon avis on est pas loin de la vérité... Mais à la longue cela doit vraiment être pénible. De toute manière, il est difficile de contenter tout le monde.

Isabelle : « Quelque soit le groupe ou l'artiste, il y en a toujours qui critiquent tout et rien ; et pour la plupart sans avoir de réels motifs ! »

Indokiss : « Ceci dit, vive la critique constructive que je ne trouve malheureusement pas souvent sur les divers forums où c'est celui qui crie le plus fort qui a toujours raison, où l'on se contente de j'aime\j'aime pas sans rien de fondé. »


Alors que faire ? Soyons lucides, on arrêtera pas les potins de son propre quartier, alors les critiques sur Indo... Même avec la meilleur volonté, on y pourra rien !

Je laisse le mot de la fin à Manteau-de-Nuit : « Ignorance et indifférence pour les critiques inutiles et ouverture d'esprit pour les avis interessants. Toute critique est constuctive si elle est argumentée et faite dans le respect. »

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nuit-des-fees

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 30/09/2007
Age : 26
Localisation : [NEANT]

MessageSujet: Re: N°8 - Débat : Les critiques...   Dim 8 Fév - 18:34

Super article, bien mené du début à la fin, j'ai tout lu d'une traite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuit-des-faits.skyblog.com
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: N°8 - Débat : Les critiques...   Dim 8 Fév - 21:11

merci beaucoup Embarassed

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: N°8 - Débat : Les critiques...   Lun 9 Mar - 14:56

Superbe ! Beau boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N°8 - Débat : Les critiques...   

Revenir en haut Aller en bas
 
N°8 - Débat : Les critiques...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La valeur réelle des critiques en musique classique ?
» Vos derniers CDs écoutés: critiques (Mars 2006)
» Les critiques de Cyprien
» EN VIVO: vos avis et critiques
» Vittorio Grigolo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un jour en Indochine :: Archives-
Sauter vers: