Un jour en Indochine

Le forum du journal des Indochinois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 n°9 un jour une chanson: kissing my song

Aller en bas 
AuteurMessage
cerisette

avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: n°9 un jour une chanson: kissing my song   Mar 16 Juin - 15:03

Voila mon article! N'hésitez pas à me dire ce que je dois changer!



Kissing My Song

1996, le groupe a passé plusieurs mois en Angleterre et décide de se mettre à l’enregistrement de leur nouvel album, Wax, inspiré de cet univers anglophone. Pour ce nouvel opus, une nouvelle collaboration ! Azaria rentre dans leur univers et propose Kissing My Song. Ce sera la première et la seule chanson enregistrée à Londres dans les studios Metropolis. Dans le même temps, Indochine sort une compilation, Unita, où figure Kissing My song. « Elle est celle qui annonce les couleurs de l'album Wax puisqu'elle figure en chanson inédite sur la compilation Unita », nous dit si bien Manteau-de-nuit. Kissing My Song ne sera pourtant que le second single de l'album.

Mais elle évoque quoi cette chanson ? Adolescence, découverte, apprentissage, plaisir, union, ardeur,… Rien d’original pour une chanson d’Indochine, et pourtant ! Comme pour toutes leurs chansons, l’analyse des paroles se trouve plus qu’intéressante. Alors analysons! "Quand je te sens, quand je t'apprends" Manteau-de-nuit et Nuit-des-fées sont d’accord pour dire qu’il s’agit de découverte. La découverte fait référence à l’adolescence. Dans la chanson, c’est la découverte de l’autre, du corps, « apprendre son corps se veut être un éveil » nous dit Manteau-de-nuit. Elle nous dit également « cet échange charnel est bien plus fort qu'il n'en paraît. L'on s'éprend peut-être mais l'on s'apprend aussi ». La suite de ce couplet est "la nuit, bébé, s'éclaire". Pour Manteau-de-nuit c’est « une lumière qui éclaire l'ombre, les doutes, les questions sur l'Amour »… et le sexe ! Lumière, ombre,…? Nuit-des-fées a relevé le champ lexical du temps aussi, elle en donne son explication « comment alors analyser l’inclusion du temps dans la chanson ? "La nuit brouillée d’éclairs" ou encore "En attendant la fin des pluies" ? Peut-être est-ce l’univers qui entoure les deux amants. Un univers sombre où seul l’acte d’amour témoigne encore d’une passion rescapée. L’amour physique serait alors la seule beauté dans ce monde imparfait ». La suite des paroles ça donne ça "Le torse nu, les bras en croix et mourir de plaisir comme tu voudras..." « Puisque l'Autre s'abandonne, s'offre à nous, donnons-nous à lui, laissons-lui faire de nous ce qu'il voudra » nous dit Manteau-de-nuit. En effet, cette phrase fait ressortir le plaisir intense, le désir et l’émoi, « amour charnel passionnel » comme le dit Manteau-de-nuit. Nuit-des-fées va même jusqu’à écrire « un plaisir intense, sans doute l’atteinte du septième ciel ». L’orgasme ? Evidemment ! Explication par Nuit-des-fées « L’insertion du champ lexical de la mort ici avec "paradis" et "mourir" n’est certainement pas une allusion au dernier soupir, mais plutôt à "la petite mort". "La petite mort" est en fait une ancienne expression remontant au XVIème siècle, qui en d’autres termes désigne l’orgasme, le plaisir intense et ultime ». Merci Nuit-des-fées pour ce petit cours d’histoire ! On continue, toujours dans l’acte et la découverte, rappelez-vous la suite "Si l'envie nous entraîne, je voudrais encore que tu me gênes" . Ca ne vous évoque rien ? Décodage par Manteau-de-nuit et Nuit-des-fées alors « Les corps qui s'agitent, la hâte, le désir ardent entre ces deux adolescents qui découvrent alors là des sensations nouvelles et inédites… » ; « Rien alors ne semble pouvoir stopper le besoin de jouissance, pas même la maladresse d’une première découverte de l’anatomie de son partenaire ». Découvrir l’autre c’est aussi découvrir ce qui fait plaisir. Nuit-des-fées écrit d’ailleurs à ce propos : « avec peu d’habilité, il est possible de retrouver dans la chanson une place pour le plaisir masculin : "Quand tu me vois là devant toi au fond des gorges blondes". Les gorges définissant une profondeur, on imagine un don de soi de la part de la demoiselle faisant connaître à son partenaire le plaisir de la fellation… ». Deux corps parfaitement en symbiose alors, qui se mélangerais avec ardeur, c’est d’ailleurs ce que dit la suite de la chanson avec "mais te me sens et tu m'apprends, et que ta peau se fonde". Manteau-de-nuit explique ça comme étant une « image très belle des peaux qui se fondent pour se mélanger pour ne former, peut-être qu'une seule et même peau. L'union charnelle et amoureuse des deux êtres qui ne veulent former plus qu'un. En somme la passion amoureuse ?... ». Et Nuit-des-fées écrit à ce sujet « l’ensemble de l’acte semble se terminer par une communion, une synergie. Les deux êtres ne font alors plus qu’un, un être pensant. Ils apprennent à unir leur chaire dans le plaisir et l’amour. Le fait de "fondre" peut marquer aussi la survenue d'une chaleur intense, comme si la température élevée des deux corps dans l'acte les faisait se dissoudre ». Et pour le refrain c’est encore Nuit-des-fées qui nous explique « Le refrain vient témoigner d'une certaine ardeur : "Viens le désir dans nos veines". Ici, c’est l’organisme qui entre en jeu, avec l’intervention des veines. Les ébats ne sont donc plus représentés comme un plaisir simple mais plutôt comme un besoin vital. C’est le désir qui coule dans les veines, il faut l’assouvir, comme si la survie dépendait autant de cette satisfaction que le sang n’a besoin d ‘oxygène. La chanson se conclue sur un refrain qui se répète encore et encore, comme pour marquer la nécessité des deux êtres de recommencer à nouveau cette relation charnelle. ».

Tous ceux qui sont venus témoigner pour cette chanson nous dise l’aimer. Pour Manteau-de-nuit, rien ne vaut la version acoustique « La version acoustique de Kissing My Song est pour moi empreinte d'une émotion incroyable, il s'en dégage là la force de l'Amour charnel chanté par Nicola, un amour puissant qui s'en ressent quand sa voix part loin en reprenant "Oui, avant que tu me dises "... Une chanson magnifique... » Et pour Venus13 « c'est l'une de mes chansons préférées d'Indo, j'ai de suite accrochée sur cette chanson, dès sa sortie je la trouve envoutante, certes par le texte évocateur mais surtout par la musique qui me transporte et est une invitation à faire l'amour d'ailleurs c'est un régal pour moi c'est LE slow, LA chanson par excellence pour faire des câlins et tant mieux c'est du Indochine ». Encore une preuve que même si à cette époque, les journalistes boudaient Indochine, les fans étaient toujours au rendez-vous à apprécier leur musique et leur donner le courage de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: n°9 un jour une chanson: kissing my song   Mar 16 Juin - 15:21

Bravo !

J'étais captivée du début à la fin Smile

Tu m'as redonné envie d'écouter cette chanson que je n'écoute presque jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indotab

avatar

Messages : 794
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 46
Localisation : Doncourt les Conflans

MessageSujet: Re: n°9 un jour une chanson: kissing my song   Mer 17 Juin - 9:12

Ton article est bien fait ! cheers

Je me suis permis d'éditer ton post pour rendre la police de caractère homogène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cerisette

avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: n°9 un jour une chanson: kissing my song   Mer 17 Juin - 17:15

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: n°9 un jour une chanson: kissing my song   Mer 17 Juin - 18:39

J'ai adoré ! Bravo !

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: n°9 un jour une chanson: kissing my song   

Revenir en haut Aller en bas
 
n°9 un jour une chanson: kissing my song
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jour, une chanson : Avant
» Un jour une chanson : Entre chiens et loups ( 2002 )
» Un jour une chanson : adeline ( 1990 )
» un jour une chanson : Mon fils ( 1967 )
» Un jour, une chanson.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un jour en Indochine :: Archives-
Sauter vers: