Un jour en Indochine

Le forum du journal des Indochinois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Justine (à l'heure dite)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Justine (à l'heure dite)   Mer 19 Aoû - 12:31


  • Que pensez-vous du manque de caractérisation du père ? Contrairement à Justine qui est plus vivante et touchante que jamais, il n’est qu’une silhouette humaine à peine décrite, il est là pour justifier ces confessions. Au point qu’au final, on méprise un peu son sort, vous ne trouvez pas ? Drogué, ok… mais après ? Dommage car c’est lui le point de vue de l’histoire.


  • La première phrase du texte est celle-ci : « A l’heure dite le téléphone sonna ». Cette expression suppose qu’un rendez-vous a été donné entre les deux personnages. Or, Justine se présente pour la première fois à son père sans le savoir, ils ne se connaissent donc pas. Incohérence due au manque de précisions ? Qu’en pensez-vous ?


  • Que pensez-vous de la manière de parler de Justine ? On nous précise qu’elle a onze ans, ne paraît-elle pas plus jeune ?


  • Justine et sa mère ne se voient pas, il n’y a aucun contact entre elles, aucun apprentissage. Par conséquent, est-elle en mesure de savoir faire marcher un four ?


  • Que pensez-vous du style d’écriture de ce texte ? (voir le topic sur le livre en général pour la définition du style)


  • Justine appelle son père sans le savoir car on lui dit qu’il est à l’hôpital. Comment a-t-elle eu son numéro personnel ? En supposant qu’elle ait composé un numéro au hasard, elle a une chance sur des milliers, voire des millions de tomber sur lui. N’est-ce pas un peu forcer le hasard en trichant pour bâtir le récit comme l’auteur l’avait prévu ? ou manque-t-il quelques infos à ce sujet ? Vos avis ?
7. Que pensez-vous de la thématique du texte ? (l’inceste), est-elle bien traitée ?

8. Vos impressions générales sur cette nouvelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Jeu 10 Sep - 11:19

Je réponds à la première question concernant le père. (la suite viendra après)

L'image du père est assez flou : on sait qu'il se drogue et que d'après la mère de Justine, il se ferait soigner. J'ai plutot l'impression qu'elle a dit ça à sa fille pour la rassurer et eventuellement la protéger, car dans le récit, on peut lire "il avait éteint la lumière dans l'appartement". A aucun moment, j'ai l'impression qu'il est dans une clinique et les dernières lignes de la nouvelle me conforte cette idée. Aucune description précise, on sait qu'il doit avoir 40 ans, pas d'alliance. Quand l'auteur parle de lui, il dit "l'homme". Cette abscence de description peut signifier, en tout cas c'est comme ça que je le ressens, que cet homme n'est plus que l'ombre de lui-même. Il n'est pas encore mort mais son addiction à la drogue ne peut que l'y conduire. Il ne fait déjà plus parti du monde des vivants. Le seul lien qui le relie à la vie, c'est le télephone. Le fil du téléphone comme cordon ombilical ? Sa vie semble liée au combiné, il ne vit que pour les appels de Justine.
Cette image floue contraste avec les nombreuses descriptions de Justine, qui à 11 ans est l'image même de la vie. Elle me fait penser à un oiseau tombé du nid: elle est à peine sortie de l'enfance qu'elle est déjà confrontée à une réalité si cruelle ! Un père drogué, une mère absente, et des frères qui l'ignorent, sans parler de son grandpère ...
Alors c'est vrai que finalement, le sort de son père m'indiffère: sa fille souffre et lui ne fait rien ou ne peut plus. Il l'écoute, c'est déjà ça ! Mais entendre une gamine de 11 ans dire:" je me sens inutile, pour la vie " ! Cette phrase me retourne, me boulverse.
Finalement, Justine aurait pu s'exprimer à travers les pages d'un journal intime, ou raconter tout ça à son chat. Pourquoi le père ? Pour montrer qu'au départ la cellule familiale était présente et qu'elle peut facilement voler en éclats ? Est- ce de la faute du père, si sa fille a cette vie ? Montrer que malgré tout, le père est présent ?
Tout semble lié, comme un fil invisible, qui relie les différents personnages.


J'espère que je suis pas hors sujet ?

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Jeu 10 Sep - 14:48

Super !

Oui, je me posais aussi des questions quant à l'aspect pratique du récit, si faire cela sous forme de journal intime n'aurait pas été plus adéquat. Pour aller plus loin, pourquoi pas un journal intime que sa mère aurait trouvé et qui l'aurait fait réfléchir sur les conséquences de son mode de vie ?

Mais visiblement, ce n'est pas sur le père que Nicola a voulu qu'on s'attendrisse, mais sur Justine. Soit. Cependant, c'est bel et bien du point de vue du père qu'on a l'histoire. C'était un choix qu'il aurait fallu mieux exploiter, non ? Presque pas de personnalisation, l'ambiance des lieux (l'appartement) est presque inexistante. Il fait sombre, c'est tout. Il aurait eu plus à gagner avec la description des bruits, des odeurs, etc... Pour rendre le lieu palpable et non pas en carton-pâte.

La grosse faiblesse du texte est là.

Je vous laisse y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Jeu 10 Sep - 15:52

J'aime beaucoup l'idée du journal intime que la mère aurait trouvé. J'imagine la claque qu'elle aurait eu en découvrant ce que sa petite fille écrit; car tout ce que dit Justine est boulversant.
Mais avec le journal intime, il y a personne en face pour réagir.
Ca fait du bien d'écrire mais cela fait aussi du bien d'être écouté. La preuve, quand Justine appelle, la première phrase qu'elle dit c'est : "Tu m'écoutes ?" Cette enfant a besoin de parler à quelqu'un, peu importe qui. En plus, le téléphone lui permet de rester un peu anonyme.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Jeu 10 Sep - 16:09

Il y a toujours quelqu'un en face dans une fiction : le lecteur. On écrit toujours pour quelqu'un.
Dans ce cas-là, cela ferait l'effet d'un tête à tête. Ce que, visiblement, l'auteur n'a pas voulu faire avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Dim 13 Sep - 22:15

"A l'heure dite le téléphone sonna."

J'ai été assez surprise par le début de la nouvelle, vague impression d'avoir manqué un épisode. C'est assez "brutal", original mais brutal. On est dans le vif du sujet dès le début. Moi, j'ai l'impression d'avoir pris le train en marche. Par chance, Justine se présente, alors que l'on a l'impression qu'une sorte de routine est déjà installé entre les deux personnages.
Comment l'homme pouvait savoir que l'enfant allait appeler ?
Comment se sont-ils donnés rendez-vous ?
En supposant qu'ils se soient déjà parlés, qu'est-ce qu'a bien pu dire Justine ?
Finalement, on ne sait pas comment ils en sont venus à ces conversations. Est-ce que Justine a surpris sa mère au téléphone ? A-t-elle intercepté un message sur un répondeur ? C'est pas clair du tout, et rien dans la suite de la nouvelle ne vient nous éclairer sur ce point. (ou alors j'ai pas compris ?)

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Dim 13 Sep - 23:39

Voilà, le sens de la phrase est inadéquat. On sent bien qu'ils se parlent pour la première fois.

Maladresse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Lun 14 Sep - 11:48

C'est une bonne question ! (désolée, je sors.)

J'avoue ne pas savoir, j'hésite entre la maladresse et le fait que ça puisse être une volonté de l'auteur de commencer la nouvelle ainsi. Certes, c'est assez bizarre.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Lun 14 Sep - 16:07

L'âge de Justine:
au début de la nouvelle, j'ai l'impression que Justine n'a pas 11 ans. La façon de s'exprimer est assez simple, surtout quand elle se présente, on a vraiment l'impression qu'"elle récitait un poème devant sa maîtresse à l'école". De même, les longues phrases quand elle raconte qu'elle met les vêtements de sa maman, me font penser à un jeune enfant qui dit tout ce qui lui vient à l'esprit s'en prendre le temps d'organiser les choses.
Le moment ou elle parle de faire brûler ses poupées me fait penser aux colères que peuvent avoir les enfants.
Par contre à partir du moment où Justine évoque son grand-père, j'ai l'impression que cette petite fille grandit brutalement. Quand elle dit: "J'ai envie de coucher avec toi" et "je me masturbe en pensant à toi"; j'ai un doute sur son âge. Est-ce que à 11ans, on parle comme ça, est-ce que l'on utilise ce genre de mots ? A ce moment du récit, je me dis qu'elle est plus agée. Cependant la vie qu'a Justine pourrait expliquer ce vocabulaire, si elle observe les ébats de sa mère qui sait ce qu'elle a pu entendre ? De même, le fait d'avoir des frères plus agés peut l'expliquer.
C'est pas évident de donner l'âge d'un enfant en l'écoutant parler car tout dépend, en tout cas souvent, "du bain de langage "dans lequel il baigne. Même un très jeune enfant peut réutiliser de façon correcte une expression un peu "sophistiquée" juste parce qu'il l'a entendu.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Lun 14 Sep - 22:53

Oui, on a donc deux discours dans un seul personnage, celui d'une enfant de moins de onze ans, et celui d'une enfant de plus de onze ans. C'est contradictoire et ça donne le sentiment que Nicola n'avait pas l'âge en tête de Justine lorsqu'il l'a écrite.

Cependant, elle est superbement personnalisée (hormis le défaut cité plus haut), c'est un personnage auquel on a envie de s'intéresser, qui nous fait sourire ou nous effare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InDoAleX

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 32
Localisation : Dans le paradize de Sir Sirkis ! (Anglet-P.A)

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mar 15 Sep - 2:37

HS : Nad', j'espère que Nicola ne lira pas cette série d'articles une fois sortie, sinon je sens qu'il va s'arracher les cheveux et entrer dans une sorte de désespoir chronique

_________________
"Pour toujours dans nos coeurs brillera l'Electrastar..."
http://steph-sanctuary.forumactif.com

"Je suis un cas désespérant. Surtout en cuisine !" Nicola Sirkis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planeteindochine.fr.tc
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mar 15 Sep - 14:45

Après, tout est dans le ton de l'article, je pense. En douceur !

Et partout on voit juste des "Ahh c'est parfait !" (c'est une opinion comme une autre, mais en quoi ?)

Et de l'autre, des "c'est tordu on comprend rien il a dû péter un câble, nia nia nia" (là aussi,on aimerait des choses construites !)

J'essaye d'amener les lecteurs vers une autre façon de donner son avis : creuser le texte.

Ensuite, à moi de sélectionner et de faire un article utile.

C'est sûr que ça ne fait jamais plaisir de voir des points négatifs sur son travail, je ne l'oublie pas.

Et ne jamais oublier une chose : les appréciations commentées d'un texte, qu'elles soient bonnes ou mauvaises (faut parler des deux, c'est important) n'ont pas à être une critique de l'auteur lui-même.
Et si ça cloche sur un texte, ça ne veut pas dire que tout le recueil est comme cela. Je pense, notamment,au Président total killer, qui, à première vue, n'offre rien à redire. Ou la nouvelle sur le train. Faudra que je les relise avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mer 16 Sep - 6:38

Au sujet de l'âge de Justine :
le fait qu'on ait 2 discours dans un seul personnage provient sans doute de ce qu'elle vit, de ce qu'elle subit. Les enfants maltraités sont comme exclus du monde de l'enfance par la violence des adultes. Ils grandissent trop vite d'où cette sorte de décalage dans le langage de Justine, c'est assez infantin par moment et soudain c'est très violent. Elle exprime ses maux par des mots.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mer 16 Sep - 7:11

Justine et sa mère:
effectivement, il semblerait que Justine et sa maman ne se voient pas beaucoup. Au moins, la mère a pris soin d'expliquer à sa fille ce qu'elle faisait comme métier même si elle a sans doute pas tout dit.Même le dimanche, Justine semble être encore seule !
Pour ce qui est de faire marcher un four, s'il s'agit juste de tourner les boutons d'un four electrique à fond, pas de soucis (si je puis dire), une gamine de 11 ans peut le faire. Je me base sur les chiffres des accidents domestiques dont les enfants sont victimes, ça fait froid dans le dos !
Maintenant, je ne pense pas que Justine ait vraiment l'intention de brûler ses poupées. Cela ressemble à un appel à l'aide, une façon de crier sa détresse. Elle dit ce qu'elle va faire, elle prévient afin qu'on l'en empêche; d'ou le fait qu'elle inclut subitement le chat (c'est un être vivant, contrairement aux poupées .) Cette violence qui émane d'elle subitement, est selon la moi,l'image de la violence dont elle est victime. Elle inverse les rôles: elle passe de victime à bourreau ! Peut-être que comme ça, on fera attention à elle !

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mer 16 Sep - 17:18

En effet, j'avais pas vu la chose ainsi pour l'âge ! Du coup oui, ça devient cohérent pour moi. Je m'incline devant ta clarté d'esprit !

Pour le four ton raisonnement se tient également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Sam 19 Sep - 11:32

Merci Nadine.

Comment Justine a eu le numéro de son père ?
C'est vrai, c'est assez étrange que Justine tombe comme "par hasard" sur son père. Est-ce qu'elle a surpris sa mère au téléphone et a appuyé sur une touche du téléphone pour retrouver ce numéro ?
L'auteur ne nous dit rien, on sait que Justine appelle un homme et il se trouve que c'est son papa.Cela peut-être la volonté de l'auteur de nous "imposer" en quelque sorte cette situation.
Il m'est venu une autre idée et je reconnais qu'elle peut paraitre et est sans doute un peu tordue:
et si toute cette conversation n'était que dans la tête de Justine. Cette gamine a un besoin presque vital de se confier. Elle imagine une personne qui l'écoute sans la juger. Un homme car son père est parti. Une personne à qui elle va pouvoir tout dire même les choses les plus difficiles. Elle s'évade un peu de son quotidien à chaque conversation; mais la réalité, si cruelle, la rattrape quand il lui dit "j'ai envie de te donner des baisers". A ce moment, Justine revient sur terre.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Sam 19 Sep - 14:35

Ou alors, en reprenant ton idée, ce serait plutôt dans la tête du père que ça se passe.

Mais Nicola a dit à propos de cette nouvelle "et on se rend compte à la fin que c'est son père", ce qui exclut toute notion de délire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Lun 21 Sep - 15:32

Le style d'écriture du texte :
j'ai été très surprise, tout au long du texte. Justine se confie, on a donc une gamine de 11ans mais très vite sa façon de parler semble étrange. Une sorte de malaise s'installe et au détour d'une phrase toute simple, on apprend que Justine est victime d'inceste ! L'horreur est là . Les phrases reflète ce que Justine ressent :au début du texte, elle semble réciter sa leçon sagement. Et puis vient la révolte, elle crie sa solitude .
J'ai du mal à expliquer mais c'est comme si j'entendais Justine parler quand je lis la nouvelle. Cette gamine prend vie. Je crois que c'est là, la force du texte. Justine se fait entendre.

J'espère que je suis pas hors sujet.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mar 22 Sep - 14:05

Absolument pas hors-sujet es-tu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mar 22 Sep - 21:15

Ouf, rassurée, je suis !

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Mer 23 Sep - 0:36

Bien est-ce !


(ou comment éluder le fait qu'on n'a pas envie de répondre maintenant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   Jeu 1 Oct - 16:39

La thématique du texte: l'inceste.
Est-ce que ce sujet est bien traité ?
Je ne sais pas du tout s'il y a une bonne façon de traiter de ce sujet, mais au moins Nicola en parle et ce n'est pas en se voilant la face qu'on pourra aider les victimes. Personnellement en commençant à lire la nouvelle, je ne pensais pas que Justine était victime d'inceste. On l'apprend au détour d'une phrase, c'est brutal mais je me dis que dans la réalité, les gens sont souvent surpris d'apprendre que le voisin "si charmant" était un bourreau !

Impression générale:
J'ai été surprise en lisant cette nouvelle, Justine est une petite fille attachante, l'auteur a su la rendre attachante.Elle me fait penser à un oiseau tombé du nid: elle est si petite et déjà confrontée à la violence. A travers la description de la vie d'une gamine livrée à elle-même, on découvre l'horreur :non seulement personne ne s'occupe d'elle mais en plus, une personne en qui elle devrait pouvoir avoir confiance, abuse de son innocence ! Mais que va devenir Justine ? Quel avenir pour cet enfant ?
On quitte Justine sans savoir, elle vient de raccrocher le téléphone.

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justine (à l'heure dite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justine (à l'heure dite)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'avais une heure à perdre ...
» 2010-02-14 - CATALANOTTI S. - Heure d'orgue, Cannes - 14 FEV - 16h30
» Portes ouvertes jusqu'a quelle heure ?
» Lennon Remembers : l’interview inédite
» A quelle heure vous levez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un jour en Indochine :: Votre avis, vos questions-
Sauter vers: