Un jour en Indochine

Le forum du journal des Indochinois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fan-art

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Fan-art   Dim 1 Nov - 23:58

Pour ce texte, mettre la date à droite lors de la mise en page.

Remarque : "morale" est bel et bien écrit ainsi, ce n'est pas une faute d'orthographe, puisqu'il s'agit de la morale.

Remarque à fournir avec le texte lors de la correction.



Bye bye Valentine


04 Janvier 1916


Ma chérie ,

Ici
tout est gris et pâle, le ciel est noir de cette fumée âcre qui
assombrit aussi bien notre morale que le ciel. C’est l’enfer ici mon
amour, comment continuer ce combat qui n’est pas le mien ? Comment
lutter contre cette guerre quand chaque jours des hommes tombent sous
mes yeux ? Qui sera le prochain, moi ? Je hais cette guerre qui
m’éloigne de toi, je hais ce monde de violence fait de sang et de
larmes et je me hais d’avoir aussi peur, peur de mourir si jeune, peur
de te laisser seule, peur de ne plus te revoir mon amour !
Une
énorme boule obstrue ma gorge car j’ai tué pour la première fois
aujourd’hui, il était face à moi avec son arme, ses yeux bleus me
fixaient avec une telle haine! Ce sale allemand allait me trouer la
peau si je n’avait pas tiré le premier! C’était lui ou moi, alors j’ai
tiré, cinq coups. Je me sens mal, si mal. Il était si jeune mon amour,
tellement jeune!! Cette guerre est horrible, sans pitié! Les morts
s’entassent dans les tranchées, il faut les évacuer le plus vite
possible, l’odeur de la mort se fait sentir! Jour et nuit le bruit des
tirs de mitraillettes et les obus qui explosent à deux pas de nos têtes
me font devenir fou. L’attente est insupportable. Chaque jour, je vois
des hommes mourir les uns après les autres sous la mitraille, blessures
mortelles pour les uns, blessures critiques pour d’autres. Quand
viendra l’heure pour moi ?
Je ne dors plus, j’ai froid .

Ce
matin il a neigé mon amour et je pense à toi très fort. Tout est blanc
et d’un calme olympien, c’est irréel! La peur s’empare de moi, je sens
l’ennemi très proche, il est redoutable! A l’heure où j’écris cette
lettre mon amour, qui sera certainement la dernière que tu recevras de
moi car je n’en reviendrai pas, une grenade vient d’exploser mais je ne
bouge pas. Des morceaux de chair humaine volent dans les airs mais je
ne réagis pas. J’ai peur, je ne veux pas mourir, pas maintenant, pas
ici , pas sans toi. Je ferme les yeux et je revois ton visage, ton
sourire et tous ces instants merveilleux passés avec toi. La guerre
n’est vraiment pas faite pour moi ,ni pour personne d’ailleurs !
Les
tirs s’intensifient. L’ennemi est proche. Le grondement du métal
résonne en écho à mon envie de fuir, mes mains tremblent mon amour,
j’ai froid aussi.
Il est là, l’ennemi est là, menaçant et fier. J'entends le bruit de ses pas crissant sur la neige !
L’envie
de fuir loin, si loin de tout ça me prend aux tripes et je voudrais
être près de toi, te sentir, te toucher une dernière fois, te serrer
tout contre moi, comme avant, comme avant.
J’ai si froid!!. J’ai le
sang qui se glace, mon cœur va exploser. Tout mon être se révolte. Je
ne veux pas mourir là, maintenant! Je sens l’odeur de la mort, de ma
mort. L’ennemi est là sur son destrier de métal, le canon d’un char
d’assaut se profile au dessus de nos têtes. J’ai peur, je prie.

Elvira


Quatre chiffres


14 18 39 45

Quatre chiffres ancrés dans la mémoire commune.
Ils touchent nos âmes mais sans rancune
Ecoutez cette voix qui parle de cette époque
Pas pour la gloire juste comme ça sans équivoque
Je n’écris pas ce texte pour le devoir de mémoire
Beaucoup en ont écrit bien avant moi dans l’histoire

En écoutant les meteors
Dans le calme et sans efforts
J’ai ressorti ce qu’il yavait au fond de moi
Et le plus beau c’est qu’il l’a exprimé pour moi

A travers la lettre de ce jeune papa
Parti au front ne sachant pas pourquoi
J’ai pleuré pour Henri qui allait attendre son père.
Sur les notes d’accordéon du grand soir
Un air de joyeux noël un peu amer
Un amante à la table qui rêve de le revoir.

Au bord d’un lac on remonte le temps
Et l’on voit ce soldat pensant à demain
Tel un dormeur du val à contre-courant
Il espère et rêve de poursuivre son chemin.


Puis viennent le rythme et les accords d’Union War
Et je suis ce soldat qui part à contre-cœur
Sans oublier les petites poupées qui chantent dans le noir
Pour crier au monde entier leur quête de bonheur.

Depuis longtemps cette page de l’histoire m’inspire des textes
Mais ces morceaux ont mis mes sentiments en musique
Et j’espère pouvoir encore écrire longtemps sans sortir du contexte
Même si jamais je ne saurai écrire des notes de musique.

Le dernier jour arrive il est temps de quitter cette route
Ils sont tombés et on fuit dans le chaos sur d’autres terres.
Malgré leurs stratégies et leur haine ils ont été mis en déroute
Et je garderai le souvenir de ces gueules cassées par la guerre

J’ai cherché le bonheur mais je n’ai trouvé que les larmes
Sur ces textes peu envieux à des auteurs incontournables

« A nos âmes dans la nuit… »

Aurélie



VenuS


kaT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 38
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Fan-art   Lun 2 Nov - 1:43

Juste... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/indoaddict33
Indotab

avatar

Messages : 794
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 46
Localisation : Doncourt les Conflans

MessageSujet: Re: Fan-art   Lun 2 Nov - 7:15

jolies selections !

Pour le premier texte je suppose que les retours à la ligne apres le premier mot sont à supprimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InDoAleX

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 32
Localisation : Dans le paradize de Sir Sirkis ! (Anglet-P.A)

MessageSujet: Re: Fan-art   Lun 2 Nov - 12:22

Génial le texte d'Aurélie ! Celui d'Elvira je l'avais déjà lu, il est super aussi !

_________________
"Pour toujours dans nos coeurs brillera l'Electrastar..."
http://steph-sanctuary.forumactif.com

"Je suis un cas désespérant. Surtout en cuisine !" Nicola Sirkis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planeteindochine.fr.tc
MissMarco

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Fan-art   Lun 2 Nov - 12:29

Des textes magnifiques !

_________________
Ca fait, quand même, un mal de chien d'être bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine_ Crow

avatar

Messages : 782
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Fan-art   Lun 2 Nov - 15:49

Merci !

Oui, le forum démonte la mise en page ;-)

J'ai fait rebosser le texte à Elvira, je lui avais fait une analyse poussée avec les passages à développer, le résultat est là : génial.


En comparatif, voilà l'original avec mes commentaires :

Janvier 1916 [je verrais mieux la date à droite, c’est plus correct]
[passe une ligne]‘ma chérie [il vaut mieux mettre une majuscule, et
une virgule après « chérie » et idem, passe une ligne, aère ta
lettre.]

Ici tout est gris et pâle [espace à supprimer avant la virgule], le ciel est noir de cette fumée acre[accent circonflexe sur le a] qui assombrit aussi
bien notre morale[ avec cette faute d’orthographe, on croirait un double sens involontaire. Il est vrai que leur morale en prend un coup concernant le genre humain, mais tu parlais juste de moral. Donc, je trouverais intéressant que tu développes aussi la morale du personnage] que
le ciel .J’ai tué pour la première fois aujourd’hui . [qui ? où ? comment ? je pense que ton soldat a besoin de parler un petit peu, tu peux développer la scène, en restant pudique pour ne pas faire flipper le destinataire]C’était eux ou moi. Je me sens mal , si mal .[un peu plat comme phrase, remplacer le point par un point d’exclamation ternirait moins cette phrase. Et en développant juste avant, ça prendra une autre dimension] Cette guerre est horrible ,[espace à supprimer] sans pitié ! Les morts s’entassent dans les tranchées ,[idem] il faut les évacuer le plus vite possible . Jour et nuit [j’aurais mieux vu une virgule par ici] le bruit des tirs de mitraillettes ,[espace à supprimer] des obus qui explosent à deux
mètres de nos têtes me font devenir fou. L’attente est insupportable[tu pourrais mettre un point et donc, couper ta phrase] , chaque jour , je vois des hommes mourir l’un après l’autre [les uns après les ?] sous la mitraille ,blessures mortels[elles] pour les uns ,blessures critiques pour d’autres . Quand viendra l’heure pour moi ?
Je ne dors plus , j’ai froid .


Ce matin il a neigé ,nous recouvrant [le terme n’est pas beau écrit en "ant", et en général, mieux vaut éviter les « ant »]de son beau manteau
blanc .Je me sens mal , j’ai peur . L’ennemi est redoutable , à l’heure où j’écris cette lettre[virgule ?] qui sera certainement la dernière que tu recevras de moi car je n’en reviendrais[ai] pas ,une grenade vient d’exploser mais je ne bouge pas ,[mieux vaut couper ta phrase ici, à mon
humble avis]
des morceaux de chair humaine volent dans les airs et je ne
réagis pas .[cool la description bien morbide, miam miam]J’ai peur .Je ne veux pas mourir . Je voudrais vous revoir encore une dernière fois .[à mon avis, cela manque de développement ici aussi. Tu passes trop vite sur ses désirs d’être humain brisé par la guerre] La guerre n’est pas faite pour moi .[espace]J’ai peur . Les tirs s’intensifient . L’ennemi est proche . Le
grondement du métal résonne en écho à mon envie de fuir .La délivrance est proche Je tremble . J’ai peur . [ « j’ai peur » revient trop souvent à mon avis Tu n’as pas besoin de le préciser autant, l’ambiance devrait suffire à elle-même car il s’agit d’un texte fictif de guerre. En retravaillant l’ambiance, ça ira mieux. Tu as compensé cela par l’usage répété de ces trois mots. ] L’ennemi est là désormais. Menaçant et fier . [une petite description pour la route ?]
L’envie de fuir loin , si loin de tout ça me prend aux tripes et je voudrais être près de toi , te sentir , te toucher une dernière fois ,te serrer tout contre moi .Comme avant , comme avant .[là, ta répétition donne un effet de style non négligeable.C’est pas mal] J’ai peur . J’ai le sang qui se glace , mon cœur va exploser , [ couper la phrase ici ?]tout mon être se révolte , je ne veux pas mourir là , maintenant ![espace]Je sens l’odeur[il sent quoi ? Nous on ne sait pas. Essence ? Fumée de fusil ? Sang ?] de l’ennemi , il est là sur son destrier de métal .[belle paraphrase, mais on a du mal à imaginer l’engin. Précise ?]
J’ai peur .[espace]Je prie .

Un grand froid m’envahit .[espace]Mon heure est arrivée . Je pleure … [point. En général, les points de suspension sont à bannir en langue française]


Je pense que la dernière phrase est inutile. En effet, quand le moment fatidique arrive, il a autre chose à faire qu’écrire une lettre, tu ne crois pas ? Je présume que ça bouge et que ça court partout, c’est plus réaliste.

Quant au texte d'Aurélie, il est tel quel. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 01/11/2007
Age : 38
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Fan-art   Mer 11 Nov - 23:45

Merci pour les compliments, j'aime beaucoup le premier texte aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/indoaddict33
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fan-art   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fan-art
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un jour en Indochine :: Archives-
Sauter vers: