Un jour en Indochine

Le forum du journal des Indochinois
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 n°11 Le clip de PLAYBOY

Aller en bas 
AuteurMessage
InDoAleX

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 32
Localisation : Dans le paradize de Sir Sirkis ! (Anglet-P.A)

MessageSujet: n°11 Le clip de PLAYBOY   Mer 3 Fév - 15:04

Que pensez-vous de ce clip ? Que vous inspire-t-il ? Quelles images, quels symboles avez-vous pu y deceler ? Quel(s) message(s) avez-vous décrypté dans ce clip ?

A vos claviers pour un nouveau visuel dans le prochain numéro de votre Indojournal ! Very Happy

_________________
"Pour toujours dans nos coeurs brillera l'Electrastar..."
http://steph-sanctuary.forumactif.com

"Je suis un cas désespérant. Surtout en cuisine !" Nicola Sirkis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planeteindochine.fr.tc
Indotab

avatar

Messages : 794
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 46
Localisation : Doncourt les Conflans

MessageSujet: Re: n°11 Le clip de PLAYBOY   Mer 10 Mar - 21:14

Voila ce qu'a posté Banshie sur l'Indoforum :

Banshie a écrit:

Voilà comment je vois ce clip !! (Attention je suis super dégentée)

En fait, on suppose que Nicola ne chante pas pour lui-même mais pour une fille. C'est en connaissant la vie de cette fille qu'il a eu l'inspiration d'écrire ces lignes pour elle parce que chemin faisant la pauvrette s'est retrouvée enlisée dans le lière.
Donc cette petite à 7 ans au début du clip
et comme elle est tellement livrée à elle-même parce que ses parents ne
s'occupent pas d'elle (ils se quittent), elle comble le vide de sa vie
en se la jouant et celà commence par ce qu'elle met les talons aiguille
de maman, puis ses robes du soir noir et elle y va franchement en se
maquillant.
Mais elle aime trop faire ça et elle va jouer dehors
dans cette tenue et elle devient le fruit défendu, le fruit du désir de
ceux qui cherchent à croquer sa douce peau fraîche.
Mais encore, des
choses lui échappent ... puis elle veut juste comprendre comment vivent
les gens, ses amis, la société et courgeusement elle va, passent 15
ans, elle avance bien que frèle et ne sachant rien de la libido
humaine. Son fer de lance c'est sa bonne volonté à vouloir aimer tous
le monde. Et là les hommes se transforme en loups à l'affût de leurs
proie. Ils ne pensent pas qu'elle apprend, ils imaginent qu'elle désir
.... Jusqu'à ce que remplie d'amertume elle s'éffondre, de douleur, de
chagrin et de rencoeur.

A vous d'y mettre un touche (fleurie svp !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indotab

avatar

Messages : 794
Date d'inscription : 22/09/2008
Age : 46
Localisation : Doncourt les Conflans

MessageSujet: Re: n°11 Le clip de PLAYBOY   Jeu 11 Mar - 17:41

voici ce que Mailinh de l'Idno-forum a écrit

Mailinh a écrit:
Il n’est pas forcément évident de commenter le clip "Play Boy", dans la mesure où ce dernier se contente, souvent, d’illustrer les paroles de la chanson. Je vais néanmoins essayer...

Le clip s’ouvre sur des pages de magazines contenant des paper dolls. Les premières figurines que l’on voit ; des jeunes femmes ou un jeune homme prenant la pose, semblent aller dans le sens du titre "Play Boy".
Les paroles "Moi quand j’étais un adolescent" marquent, néanmoins, le début d’un renversement de situation. Plus qu’un play-boy, c’est à un homme en marge de la société que l’on va avoir affaire. Cet incompris de la société, qui lui-même ne la comprend pas, est d’abord jugé sur son apparence ("j’ai essayé les vêtements de ma mère"). Les figures du médecin, des juges, et des religieux, ceux qui "regard[ent] de travers" condamnent le jeune homme, à qui il ne reste que la fuite (la guillotine étant l’instrument de menace pour faire définitivement taire les mal-pensants ou les parasites de la société représentée dans le clip). Précisons ici que les images privilégient le point de vue du marginal. Ce qu’il pense ; on le voit. C’est uniquement sa vision des choses qui est exposée.
En tant que marginal, le personnage se permet de dénoncer certains faits sociaux (la fin du clip le présente, d’ailleurs, en "fou du roi" ; or, dans la littérature, le fou est souvent celui qui, sous le couvert du ridicule, dénonce certaines vérités inavouables). La chanson, jusque-là légère, prend une tournure plus contestataire, bien que l’on n’oublie pas que les propos tenus appartiennent à ce "refusé" de la société (qui lui-même ne se gêne pas pour faire disparaître la tête de l’artiste qui sort de la boîte rose). Apparaissent sur l’écran, aux côtés des juges et religieux, des célébrités : Nicolas Sarkozy et son épouse ; Johnny Halliday, venant illustrer la phrase : "Moi j’ai du mal avec les artistes / Surtout les Français qui habitent en Suisse". C’est devant cette même assemblée de personnalités ayant un certain pouvoir que les paroles, pour le moins, gênantes : "J’adore aussi le sexe et les snuff movies / Je trouve que ce sont des purs moments de vie" sont lâchées. A mon sens, "purs moments de vie" doit être interprété comme le reflet de ce à quoi l’on assiste au quotidien dans notre société ; violence et pornographie. Il est important, néanmoins, de distinguer ce que Nicola Sirkis, en tant qu’auteur de la chanson, pense, et les propos qu’il donne au personnage qu’il interprète dans "Play Boy".

Le travestissement est par ailleurs présent tout au long du clip. S’il commence par le passage où le personnage essaie des vêtements féminins, trahissant peut-être la difficulté de trouver son identité sexuelle ; durant tout le clip, les personnages changent de vêtements, portant parfois des tenues en total décalage avec leur statut. Ne serait-ce pas pour mettre l’accent sur une société de duperie, où chacun ment, travestit ses sentiments et ses propres idées, pour entrer dans le moule de la société… ? Ou bien est-ce simplement pour ridiculiser les personnalités au pouvoir ?
Il est aussi question, je crois, du travestissement propre à l’artiste. Les figurines représentant Nicola et le groupe changent également sans cesse de vêtements. Peut-être peut-on percevoir ici un clin d’œil à l’évolution musicale de l’artiste. Mais ces changements reflètent, surtout, me semble-t-il, les rôles que peuvent prendre les artistes, dans la musique. Une chanson peut donner l’occasion à son interprète d’être un révolté, un prisonnier, un homme, une femme… et lui conférer un espace de liberté (le statut d’artiste demeurant, néanmoins, pour un bon nombre de gens, un statut de marginal) Ceci peut apporter une explication au titre "Play Boy" = "garçon qui joue" avec les styles, avec les rôles, et les interprétations…

Ce que j’ai écrit là est loin d’être exhaustif et je ne suis pas du tout satisfaite, mais je tenais à répondre à ce topic, un peu délaissé, visiblement. Si mon intervention peut susciter d’autres remarques…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InDoAleX

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 32
Localisation : Dans le paradize de Sir Sirkis ! (Anglet-P.A)

MessageSujet: Re: n°11 Le clip de PLAYBOY   Ven 12 Mar - 3:52

Merci pour les posts Indotab, je lirais ca... demain ! xD

_________________
"Pour toujours dans nos coeurs brillera l'Electrastar..."
http://steph-sanctuary.forumactif.com

"Je suis un cas désespérant. Surtout en cuisine !" Nicola Sirkis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planeteindochine.fr.tc
paradizegirl

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 14/09/2007
Age : 33

MessageSujet: Re: n°11 Le clip de PLAYBOY   Mar 20 Mar - 17:30

Je n'aurais pas mieux dit que Mailihn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: n°11 Le clip de PLAYBOY   

Revenir en haut Aller en bas
 
n°11 Le clip de PLAYBOY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Clip] Nadir, Emka, Dico, Kalams CHEZ OSTER LAPWASS
» Photos du clip "Shame"
» [Clip] Lass Uns Laufen
» Le clip de HAND OF BLOOD
» Un clip pour Whatever Happens ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un jour en Indochine :: On cherche... pour nos articles :: Visuel indochinois-
Sauter vers: